• Samuel MATHEY, Ph.D

LA MORT DE LA CONFIDENTIALITÉ ?


Ce matin le New York Times a révélé les échanges de messages de Jamal Khashoggi et démontrant la chronique ayant conduit à son dépeçage dans les locaux de l’ambassade Saoudienne…

Dans le même temps le « dossier secret » de la CIA sur les 11 coups de fils du prince héritier Saoudien au responsable de l’équipe des forces spéciales Saoudiennes… est mis à nu dans la presse…

Ces deux évènements ne sont que la suite d’une longue série de constats: nous vivons MAINTENANT dans un monde où le secret n’existe plus OU bien le temps de vie d’un secret devient très très court…

Nous devons tous partir sur le principe que TOUT sera un jour révélé au grand jour avec les caméras partout, les messages pistés… et la politisation accrue des centres d’informations…

Là où le James Bond de 1970 devait faire des photocopies et envoyer par la poste…. en un click, un document est diffusé à TOUTE la planète en UNE seconde avec cette technologie virtuellement accessible à TOUS les habitants de cette planète…

La mort de la « confidentialité » vient également du fait que les hommes sont politisés: Mr X travaillant aux renseignements généraux est proche de la droite… et n’hésite pas à refiler des documents à ses amis… sur les scandales de la gauche au pouvoir….

Le danger est aussi quand ce message ou document est faux ou truffé de contre-vérité… Le mal aura DÉJÀ été fait… comme ce couple tué au Brésil, par la population, suite à un faux message partagé sur Whatsaspp sur leur prétendu crime (faux)…


Le challenge ici est

- préserver les libertés individuelles et collectives TOUT en… - donnant les outils pour distinguer le faux du vrai… - définissant les « nouvelles » règles dans ce monde où TOUT se sait la minute d’après…

Bienvenue à l’ère où les humains ont tué et enterré la confidentialité….


Samuel Mathey, Ph.D.

3 vues0 commentaire